MorphoWave Compact: le terminal biométrique polyvalent d’Idemia

 Dans innovations monétiques, nouvelle économie

Difficile de ne pas évoquer la biométrie lorsque l’on parle du paiement d’aujourd’hui comme de celui de demain. Comme vous avez pu le voir dans de précédents articles, cette technologie fonctionnant à travers nos données “organiques” telles que nos empreintes digitales ou encore l’iris de nos yeux est de plus en plus mise en avant.

Initialement prévu pour la gestion des badges en entreprise ou encore la sécurité des bâtiments, le Morpho Wave « Compact » compile les technologies de reconnaissance 3D d’empreintes digitales ainsi que la technologie sans contact (NFC), ces dernières laissant la porte ouverte à d’éventuelles fonctions de paiement .

Une identification très rapide et précise

Le Morpho Wave « Compact » d’Idemia1 est une déclinaison plus portative et compacte de la Morpho Wave « Tower »2. Comme dit plus haut, le but de la borne est d’être multi-fonctions, efficace et surtout rapide dans l’identification des données biométriques qui lui seront présentées. Elle utilise pour se faire une technologie de reconnaissance 3D des empreintes digitales.

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas encore la biométrie: elle représente l’ensemble de nos données biologiques comme nos empreintes digitales, l’iris de nos yeux et beaucoup d’autres éléments. L’intérêt de cette technologie est de pouvoir identifier de manière plus fiable et plus rapide une personne. Sans la biométrie, ce sont l’ensemble de nos numéros de sécurité social, nos numéros fiscaux, nos mot de passe et autres qui servent à nous identifier dans une masse. Hors les fautes de saisie et à fortiori les usurpations d’identité ou encore les vols de mots de passe font partie des plus gros problèmes liés à la fraude.

La biométrie a donc pour mission de pallier au maximum à ces failles. Une identification effectuée à partir d’une donné biologique est en effet bien plus fiable qu’une identification classique. Le Morpho Wave « Compact » “capture et identifie 4 empreintes digitales à la volée, en un seul geste de la main”:

Certaines personnes3 ont même poussé l’expérience à l’extrême en testant le Compact en ayant les mains mouillées, sales ou encore huilées: l’identification s’effectue tout aussi rapidement et sans aucune accroches. Les capteurs 3D dont la borne Compact est équipée sont donc d’une efficacité remarquable.

Le Morpho Wave « Compact » est également équipé d’un capteur NFC sans-contact permettant par exemple de faire passer des invités ou des personnes n’étant pas dans la base de données biométriques de la borne. L’accès est donc possible temporairement même pour les personnes qui n’ont pas répertoriées leurs données biométriques dans la base de données du « Compact » en question.

Une application dans le paiement?

Compte tenu de l’augmentation de l’utilisation de la biométrie dans le paiement (reconnaissance faciale4, cartes biométriques5…) , on pourrait se demander si le Morpho Wave « Compact » serait pertinent pour valider des paiements et agir en quelques sorte de façon autonome. Le gros problème à surmonter sera la récupération des données biométriques d’une masse de personnes. L’Inde est bon exemple puisqu’à travers son programme Aadhaar6 elle a réussi à recenser les données biométriques de plus d’1 milliard d’indiens7, rien que ça. Cela permet donc aux recensés d’utiliser leurs données biométriques pour effectuer tout type de paiement. Prudence toutefois: le système est évidemment très complexe à mettre en place et a déjà subit quelques problèmes.

Niveau sécurité, le Morpho Wave « Compact » a des arguments convaincants. Comme dit plus haut, la biométrie renforce la pertinence de l’identification d’une personne. Falsifier une identité biométrique sera bien plus dur que hacker un mot de passe ou voler des papiers sensibles. C’est un des arguments phare de la biométrie qui pourrait effectivement constituer une avancée importante dans la sécurité des données sensibles liées à notre identité sociale et physique.

On peut donc dire qu’en terme de sécurité le “Compact” coche les cases nécessaires pour être utilisé dans le paiement. Concernant le recensement des identités biométriques, la tâche va être clairement compliquée à faire à l’échelle mondiale. En revanche, à l’échelle d’un bâtiment d’une entreprise par exemple, les employés pourraient enregistrés leurs données biométriques et payer leur repas du midi à la cantine via le Morpho Wave « Compact ». Même si l’implémentation de ce genre de systèmes sera longue, on peut imaginer qu’elle se développe progressivement.

Au niveau des méthodes de paiement possiblement compatibles sur le Morpho Wave « Compact », on pourrait retrouver:

  • Le paiement sans-contact par carte bancaire, rendu possible par la présence du capteur sans contact présent sur le dessus du “Compact”.
  • Le paiement en sans contact par smartphone à travers Apple Pay8, Google Pay9, Lydia10 et autre.
  • Le fameux paiement par reconnaissance 3D des empreintes digitales, fonctionnalité la plus innovante du Morpho Wave « Compact ».

Même si le Morpho Wave « Compact » n’a pas pour fonction première d’accepter des paiements, il possède en tout cas les éléments techniques et sécuritaires nécessaires pour se faire. La plus grande contrainte à ce niveau sera encore une fois le recensement des données biométriques des possibles utilisateurs, mais en laissant le temps à la biométrie de se développer et de s’imposer, on pourrait imaginer que le système soit valide et fluidifie le paiement de demain.

1Idemia: « Morpho Wave Compact »
2Idemia: « Morpho Wave Tower »
3Lauranka New Zealand Ltd: « Vidéo test du Morpho Wave Compact »
4Synalcom: « Paiement par reconnaissance faciale »
5Synalcom: « Cartes bancaires biométriques »
6Aadhaar: « Qu’est ce qu’Aadhaar? »
7Idemia: « Recensement Aadhaar »
8Apple Pay: « Site officiel »
9Google Pay: « Application Google Pay »
10Lydia: « Site Officiel »
© Crédit photo, vidéo et sources: Idemia/Onespan

Marketing & Communications
+331 78 94 59 90
LinkedIn

Issu d’une formation axée sur le commerce international et le marketing.
Grand passionné d’informatique et du digital, ces domaines m’accompagnent quotidiennement depuis mon plus jeune âge. Grande aisance avec l’anglais due notamment aux expériences internationales que j’eus la chance de faire.

Articles recommandés

Veuillez insérer votre requête.