GOOGLE PAY, la révolution du paiement digital face aux banques

 Dans actualites, innovations monétiques, technologie de paiement

La pandémie du COVID-19 a permis le développement de nouveaux moyens de paiement plus rapides et plus fluides que les espèces et les cartes. Depuis quelques temps, Google a enfin franchi le cap d’intégrer un compte bancaire à ses services. La combinaison de la nouvelle application Google Pay et du compte bancaire intégré depuis novembre nommé « Flex » rend l’utilisation de Google Pay beaucoup plus fonctionnelle qu’auparavant. Dès le lancement, l’application s’est hissée au premier rang sur l’Apple Store. Cette hausse du téléchargement est-elle due au fait que les utilisateurs étaient obligés de faire la mise à jour pour continuer d’utiliser l’application ou est-ce un réel engouement autour de la nouvelle application ? Serait-ce le début de la fin des banques, les réseaux de cartes bancaires (Visa, Mastercard, etc.), les acteurs du paiement digital (Square, PayPal, etc.) et les constructeurs de terminaux de paiement à l’image de Ingenico ou Verifone ?

Une application fonctionnelle

Depuis quelques temps l’entreprise américaine a fait le choix de se concentrer sur les paiements sans matériels ou « zéro Cash » pour s’imposer sur le marché et faire face aux deux grands géants : Apple Pay et Paypal.

La spécificité de cette application est que les consommateurs peuvent régler leurs achats avec leur téléphone en paiement « sans contact » sur un terminal de paiement sans contact, acheter des articles sur des applications et sur des sites web, acheter des produits Google ou encore remplir des formulaires automatiquement sur Chrome. Il est même possible d’envoyer de l’argent à sa liste de contacts. Depuis la mise à jour de la nouvelle application, les consommateurs peuvent avoir accès à de multiples fonctionnalités comme la gestion des dépenses ou encore la création d’un compte bancaire. Quant aux professionnels et les commerçants, ils ont accès à de nouveaux moyens d’encaissement simplifiés et digitaux comme l’acceptation des paiements avec leur nom ou en QR code. Il est possible d’utiliser Google Pay aussi bien en magasin à l’aide du sans contact que sur une application ou un site mobile.

Trois nouveaux onglets sont disponibles au sein de l’application :

  • Le premier : Cet onglet permet de rassembler les paiements et offre par la même occasion la possibilité aux utilisateurs de consulter leur historique de paiement
  • Le deuxième « Explore » est destiné aux offres et promotions
  • Le troisième « Insight » permet aux utilisateurs de connecter l’ensemble de leurs comptes bancaires pour pouvoir les consulter à un seul et même endroit

Cette nouvelle mise à jour de Google Pay procure une véritable différence aux utilisateurs lors du paiement et rend l’application ultra performante grâce à ses multiples fonctionnalités.

Une innovation qui menace les banques et les acteurs traditionnels du paiement ?

Alors que Google avait pour but de promouvoir les services des banques, celles-ci voient Google s’adresser directement à leurs clients mais aussi aux commerçants en leur proposant d’accepter le nouveau Google Pay à distance. Une tragédie pour les réseaux de carte car ce genre d’application tend à supprimer le rôle des cartes dans le processus de paiement. Avec ses nouvelles fonctionnalités, Google Pay se dresse comme un concurrent d’Apple Pay, de Paypal et de certaines banques en ligne.

Pour 2021, l’entreprise souhaitait collaborer avec des banques et proposer un service nommé «Plex» qui a pour but d’inclure des comptes chèques et épargnes intégrés à Google Pay et c’est chose faite depuis novembre. Le géant américain affirme aussi mettre un point d’honneur sur la sécurité de ses utilisateurs en protégeant leurs données personnelles et bancaires.

Google Pay, le tueur des terminaux de paiement ?

Avec l’arrivée des nouvelles technologies et des nouveaux moyens de paiement, les consommateurs deviennent de plus en plus stricts. Ils souhaitent pouvoir payer d’une manière plus rapide avec plus de liberté. En effet, ces nouvelles possibilités de paiement par Smartphone rendent les terminaux de paiement de plus en plus obsolètes. Pourtant, le parcours d’achat reste à priori le même, seul le support de paiement diffère.

Lors du paiement, les applications de paiement permettent que la somme à débiter soit retirée du compte du consommateur sans que les réseaux de cartes ne soient impliqués ce qui pourrait causer la perte des paiements en espèce, par chèque et carte bancaire. Néanmoins, ces moyens de paiements plus traditionnels restent encore d’actualité, mais pour combien de temps ?

Articles recommandés

Veuillez insérer votre requête.