Les changements à connaitre en 2021 pour les paiements CB en ligne !

 Dans actualites, la une

En Europe, on compte 70 milliards de paiements effectués par carte bleue. Selon une étude, 67% des Français préféreraient payer par carte bancaire plutôt que de régler leurs achats en ligne par chèque ou espèce. Malgré quelques réticences dès les prémices des paiements en ligne, les Français ont progressivement adopté cette méthode d’achat. En effet, en 2018, les Français ont dépensé 90 milliards d’euros sur internet. Cette augmentation des paiements en ligne en Europe à engendré une augmentation des fraudes bancaires au sein du continent.

De nouvelles restrictions pour lutter contre les fraudes bancaires dans toute l’Europe

Pour lutter contre les fraudes bancaires, l’Autorité Bancaire Européenne (ABE) a complexifié les règles du commerce en ligne. Depuis le 1 janvier 2021, l’authentification est devenue obligatoire lors de chaque achat en ligne. Avant d’effectuer leurs transactions, les internautes devront à présent remplir une étape supplémentaire en fournissant un mot de passe qu’eux seuls connaissent, un code reçu sur leur téléphone portable, une empreinte digitale, ou bien utiliser la reconnaissance vocale ou faciale pour pouvoir valider leur paiement en cours.

Une inquiétude pour les e-commerçants

Cette nouvelle restriction effraie plus d’un e-commerçant. Selon eux, la mise en place de cette étape supplémentaire pourrait dissuader les internautes de commander en ligne car le parcours d’achat deviendrait trop long. Néanmoins, cette initiative pourrait être un frein aux fraudes bancaires et permettrait de rassurer les plus réfractaires du paiement en ligne.

L’arrivée du virement instantané comme moyen de règlement

En temps normal, lors d’un paiement en ligne, chaque transaction est soumise à l’autorisation de trois acteurs : la banque de l’acheteur, le prestataire de paiement et la société de la carte bleue. Pour simplifier ce processus, des startups développent un nouveau concept autour du virement instantané qui offrirait aux internautes la possibilité de valider leurs virements de manière instantanée, sans intermédiaire, de sorte à ce que l’argent de l’internaute soit directement transmis sur le compte du vendeur.

En France, le virement direct du site marchand au consommateur existe déjà, cependant il est très peu utilisé. Comme chaque innovation, les nouvelles alternatives mettent du temps à se faire une place dans le quotidien des consommateurs. Cependant, il est possible que dans quelques années, ce moyen de paiement soit adopté par tous, comme le « sans contact » qui avait mis également du temps à s’imposer.

Articles récents

Veuillez insérer votre requête.