FenFu: la carte bancaire virtuelle du géant chinois Wechat

 Dans applications de paiement, nouvelle économie

Il est difficile, dans le monde du paiement, de passer à côté de l’énorme progression et de l’influence grandissante des applications chinoises de paiement, permettant à leurs utilisateurs de régler leurs achats en générant des QR codes directement sur leurs smartphones. Parmi ces dernières, Wechat1 ne s’arrête pas là et veut proposer une carte bancaire virtuelle appelée FenFu.

Une carte pour les personnes non bancarisées

Une nouvelle fonctionnalité est en effet en prévision pour les utilisateurs de Wechat, l’application tout-en-un utilisée par des centaines de millions de chinois pour effectuer tout type d’actions, de l’utilisation d’une messagerie au paiement de ses divers achats. Cette fonctionnalité est au final loin d’être dépaysante et révolutionnaire puisqu’il s’agit comme dit plus haut d’une carte bancaire virtuelle intégrée directement dans l’application. On imagine donc retrouver une interface à peu près similaire à celle des portefeuilles électroniques que l’on retrouve en Europe et Amérique du Nord comme Apple Pay ou encore Samsung Pay.

FenFu se positionne comme un service destiné à aider les personnes non-bancarisés à accéder malgré tout à des services bancaires basiques. En effet, le principe classique de Wechat et même des autres applications citées ci dessus consiste à l’enregistrement des données d’une carte bancaire afin que celle ci soit liée au Wallet de votre choix. Vous devez donc déjà disposer d’un compte et d’une carte bancaire pour les utiliser.

C’est là que FenFu veut intervenir, en donnant la possibilité aux personnes ne pouvant pas bénéficier de ces services d’avoir accès malgré tout à un moyen de paiement. À travers FenFu, on peut par exemple:

  • “Posséder” une carte bancaire et ce même sans compte.
  • Payer un achat, même avec un solde nul, avec la possibilité de le rembourser plus tard.
  • Avoir accès à des prêts sans intérêts pendant à peu près un mois.
  • Avoir accès à des services bancaires plus poussés sur le long terme, en fonction on l’imagine de la réussite du service

Il faudra se poser néanmoins la question sur la manière de rentabiliser se service, surement par des frais pour retard de paiement ou d’autres charges liées à leurs divers services.

Il est toujours intéressant de s’intéresser à ce genre de services qui, au vu du nombre incroyable de personnes les utilisant, peuvent véritablement influencer le monde du paiement dans notre cas. De plus en plus d’enseignes et de commerces français commencent à accepter les paiements2 Wechat et Alipay des touristes chinois, comprenant bien l’opportunité commerciale que peuvent apporter ces moyens de paiement que nous connaissons finalement peu en occident. Reste à voir si FenFu, dans son principe novateur sans être non plus révolutionnaire, trouve une base d’utilisateurs assez importante pour convaincre.

1Wechat: « Site Officiel »
2Synalcom: « Intégration d’Alipay chez Balenciaga »
© Crédit photo, vidéo et sources: Entrackr / Veripark
Articles recommandés

Veuillez insérer votre requête.