Le paiement en ligne bientôt 100% sécurisé ?

 Dans actualites, la une

Depuis le 15 mai, les achats effectués en ligne devront comporter un système d’authentification fort pour la totalité des transactions supérieures à 30 euros.

Quels sont les changements ?

Cette nouvelle norme a été votée par la directive européenne relative aux services de paiement et a été appliquée depuis le 15 mai 2021. Désormais, les banques seront dans l’obligation d’imposer aux consommateurs une validation avec une authentification forte dès chaque transaction sur internet. Les éléments qui pourront être utilisés pour s’identifier devront être des informations que seul le consommateur connaitra. Il peut s’agir d’une caractéristique personnelle comme une empreinte ou une reconnaissance faciale. Certaines banques avaient déjà anticipé ces restrictions en mettant en place des systèmes propices à ces nouvelles réglementations imposées par l’autorité bancaire européenne.

Pourquoi adopter de nouvelles mesures ?

En 2020, le commerce en ligne concernait 40 millions de Français. Le principal objectif est de parvenir à réduire la fraude en ligne car de plus en plus de personnes effectuent des achats sur internet. En effet, selon l’AFP, le taux de fraude est 20 fois plus élevé en e-commerce que dans les commerces de proximité, c’est pourquoi il devient indispensable de garantir la plus haute des sécurités aux consommateurs. Ces nouvelles mesures pourraient également venir rassurer ceux qui n’étaient pas adeptes des paiements en ligne.

Comment payer en ligne à partir de maintenant ?

A partir de mai 2020, valider une transaction à partir d’un code reçu par sms ne sera plus suffisant. En effet, les clients recevront une notification sur leur téléphone qui les invitera à s’authentifier à l’aide d’une empreinte biométrique, un code ou encore par reconnaissance faciale pour les appareils qui peuvent le permettre. Bien sûr, pour les personnes qui ne disposent pas de téléphone, d’autres solutions seront proposées par les banques comme l’utilisation d’un sms à usage unique en complément d’un mot de passe connu par le client. Enfin, pour rendre possible ses nouvelles restrictions, les banques bénéficieront d’un délai de 4 semaines pour réadapter leur offre.

Articles récents

Veuillez insérer votre requête.