Alliez cosmétique et praticité avec les ongles connectés

Chaque jour, on a l’impression de voir apparaître de nouveaux objets connectés et de nouvelles technologies. Aujourd’hui, la vitesse à laquelle va le progrès technique est fulgurante, et tout est bon pour intégrer ce renouveau technologique dans les objets du quotidien.

La technologie NFC fait partie du mouvement et se faufile un peu partout: dans vos montres, dans vos téléphones, dans vos cartes bancaires et plus récemment dans le cosmétique. Après les bagues1 et le tatouage2, le “Smart Nail” ou ongle connecté entre dans la course.

La technologie NFC, encore et toujours

La technologie de Near Field Communication (NFC) est en train de devenir une vraie référence en matière de communication sans fil (comme peuvent l’être ses comparses Bluetooth ou Wi-Fi) et permet la transmission de données à courte distance entre deux appareils équipés de la puce réceptrice.

C’est la technologie utilisée, comme dit plus haut, dans la transaction en sans-contact par carte bancaire ou par smartphone, la grande majorité de ces derniers étant également équipés de cette technologie depuis une petite décennie.

Les ongles intelligents sont donc, comme vous l’aurez compris, équipés d’une puce NFC. Comme cela est quasiment toujours le cas pour les objets connectés, une application mobile dédiée au produit vous servira de tableau de bord et d’interface d’utilisation. Approchez votre main décorée près de votre smartphone, et transférez, donc via la technologie NFC les données recueillies par cet ongle sur votre téléphone portable.

Ces données peuvent varier: L’Oréal, par exemple, travaille sur le projet UV Sense3, un capteur d’exposition aux rayons ultraviolets. Le Smart Nail va collecter des informations, que vous transmettrez à l’application mobile, puis vous indiquera les moments où il faudra remettre de la crème, ou encore les moments où l’exposition au soleil n’est pas conseillée.

Un paiement du bout des doigts

Les fonctionnalités de ces ongles ne s’arrêtent pas là. La présence de la technologie NFC à l’intérieur de ceux-ci nous laisse entrevoir de nombreuses possibilités, notamment celle de pouvoir régler ses paiements.

Une étudiante britannique a, par exemple, adapté ses ongles connectés au système “Oyster” des transports londoniens. Elle a récupéré la puce NFC présente dans les cartes Oyster (l’équivalent de la carte Navigo) et eut l’idée de l’intégrer dans ses ongles.

Evidemment cette carte Oyster n’est pas une exception et la grande majorité des cartes bancaires distribuées actuellement sont également équipées de ces puces. Les ongles “intelligents” pourraient donc être utilisés dans votre supermarché par exemple, pour payer vos courses habituelles.

Au niveau de l’encombrement et de la facilité d’utilisation, les ongles NFC marquent donc des points en combinant le contenu de votre portefeuille. Comme pour de nombreux objets connectés liés au paiement, il faudra attendre de voir leur utilisation apprivoisée en masse, mais ces nouvelles manières de payer semblent tout à fait imaginables dans un futur proche.

1Synalcom : « Les bagues connectées »
2Synalcom : « Le tatouage NFC »
3L’Oréal« UV Sense »
© Crédit photo et vidéo: Lucie Davis

Marketing & Communications
+331 78 94 59 90
LinkedIn

Issu d’une formation axée sur le commerce international et le marketing.
Grand passionné d’informatique et du digital, ces domaines m’accompagnent quotidiennement depuis mon plus jeune âge. Grande aisance avec l’anglais due notamment aux expériences internationales que j’eus la chance de faire.

Articles recommandés

Veuillez insérer votre requête.