Le Smart Mirror de Mastercard: plus qu’un simple reflet.

S’il fallait résumer les objectifs actuels des acteurs du paiement, la sécurité des transactions et l’optimisation de l’expérience d’achat du consommateur en seraient les plus importants.

Le consommateur de 2018 est de plus en plus habitué à ce que son parcours d’achat soit enrichi par une multitude d’objets connectés et d’innovations digitales faisant leurs apparition ces derniers temps. Tout commerçant aura donc intérêt à rendre le shopping interactif et innovant.

Le Smart Mirror de Mastercard l’a bien compris, et proposera au client une expérience inédite…en plus d’un paiement facilité.

Un shopping en pleine digitalisation

Le miroir connecté s’inscrit donc parfaitement dans la lignée du progrès technique en matière de consommation, en parallèle à l’ouverture récente de magasins comme l’Amazon Go1, et la transformation imminente du secteur de la grande distribution2.

Les objets connectés abondent et se faufilent partout: dans nos foyers, sur notre lieu de travail et donc jusqu’à nos magasins préférés. La digitalisation du shopping a commencé par l’installation de tablettes tactiles dans les magasins par exemple, donnant au consommateur un accès centralisé aux produits.

On assiste donc à l’émergence d’un nouveau concept: le phygital, soit le mix entre une expérience se rapprochant du e-commerce et une expérience “classique” en magasin. En effet, le phygital combine la facilité d’accès du e-commerce aux différentes déclinaisons d’un produit et l’expérience physique en magasin.

Dans le cas du Smart Mirror:

  • Expérience physique:
    • Personnel du magasin à disposition pour vous ramener des tenues à essayer ou pour vous conseiller.
    • Essai du produit, tout simplement.

 

  • Expérience digitale:
    • Un catalogue complet à votre disposition, consultable de manière tactile directement sur le miroir. Vous aurez accès en un clin d’œil à tous les produits ainsi qu’aux différentes tailles et coloris disponibles.
    • Suggestion d’articles similaires liés à ceux que vous avez choisi.

Il va de soi que ce miroir servira principalement pour les enseignes de vêtements, et il sera placé très probablement dans les cabines d’essayage.

L’expérience d’achat avec le “Smart Mirror” peut donc se résumer comme ceci:

  1. Vous vous dirigez directement vers le miroir pour parcourir les produits du magasin.
  2. Après avoir sélectionné le modèle, la couleur et la taille du produit, le conseiller du magasin vous ramènera les différents produits que vous avez sélectionné.
  3. Si le produit vous a plu, vous aurez la possibilité de régler votre achat soit directement sur le miroir, soit en caisse de manière classique.

Inévitablement, ces miroirs sont étroitement liés à une application mobile. C’est sur cette dernière que vous choisirez si vous souhaitez emporter le produit directement ou si vous souhaitez le faire livrer. L’application vous fera également choisir entre plusieurs types de paiement…

Une disparition progressive de la queue en magasin

L’un des objectifs principaux du Smart Mirror, en plus de proposer une expérience nouvelle plus riche au client, est in fine de supprimer le passage en caisse. L’une des préoccupations des grandes surfaces, tout comme des magasins, est en effet de fluidifier l’encaissement, souvent première source de perte de temps pour le consommateur et de perte d’argent pour le commerçant.

Le miroir connecté peut être une solution efficace pour réduire ce passage en caisse parfois laborieux. Via la fameuse application mobile dédiée vous sera proposé plusieurs options de paiement:

  • Par NFC: le miroir est équipé de capteurs NFC, rendant les différents types de paiement sans contact compatibles. Le paiement par mobile via les applications Apple Pay, Android Pay et tout autre application de paiement mobile est donc possible, et on imagine logiquement que le paiement par carte bancaire sans contact l’est également. Pour payer, rapprocher votre téléphone ou votre carte bancaire du symbole NFC et le tour est joué!
  • Directement sur l’application mobile dédiée au SmartMirror.
  • Directement dans le magasin aux caisses, comme d’habitude!

Une fois votre méthode de paiement sélectionnée, le miroir indiquera au conseiller du magasin (à travers une application présente sur les tablettes mises à disposition des vendeurs) que vous avez terminé votre achat. Ce conseiller est également la personne qui vous apportera les produits que vous voulez tester et que vous avez sélectionnés dans la cabine d’essayage connectée.

Expérience utilisateur oblige, le miroir saura reconnaître vos préférences au fur et à mesure de vos achats et reconnaîtra par exemple les coloris que vous aimez (ou détestez). Ainsi, il vous recommandera des produits susceptibles de vous plaire.

Malgré les aspects attrayants du Smart Mirror pour les enseignes comme pour les clients, on peut en entrevoir certaines limites. D’une part, le “tracking” des comportements clients pose toujours la question de confidentialité des informations, sujet d’actualité avec la récente RGPD3. Le sujet de la protection des informations personnelles est effectivement très sensible de nos jours. D’autre part on imagine que l’installation de ces miroirs connectés va constituer un coût important pour les enseignes souhaitant implémenter la solution dans leurs enseignes.

Il n’y a plus qu’à attendre la réaction des consommateurs et des magasins face à cette version améliorée de la cabine d’essayage.

1Amazon : « Magasin « Amazon Go » »
2Synalcom : « De la grande distribution au Smart Retail »
3RGPD : « Définition »
© Crédit photo et vidéo: Burak Okumus / NuDetect

Marketing & Communications
+331 78 94 59 90
LinkedIn

Issu d’une formation axée sur le commerce international et le marketing.
Grand passionné d’informatique et du digital, ces domaines m’accompagnent quotidiennement depuis mon plus jeune âge. Grande aisance avec l’anglais due notamment aux expériences internationales que j’eus la chance de faire.

Articles recommandés

Veuillez insérer votre requête.